Pages Navigation Menu
Categories Navigation Menu

Este en Vénétie

Este est une ville tranquille, située au pied des collines euganéennes, à 32Km de Padoue et 60km de Venise .
Dés la période de l’âge du fer, le lieu fut déjà peuplé de Vénètes, jusqu’à ce que les romains y établissent une cité, au 2e siècle avant J.-C., qu’il nommèrent Ateste, du nom  fleuve Adige, Athesis pour les Romains, qui traversa son territoire jusqu’en 589. Les origines de Este sont donc très anciennes, comme en témoignent les vestiges présentés au musée archéologique de la ville.

Este

Este n’échappa pas aux ravages des troupes d’Attila, qui traversèrent tout le Nord de l’Italie. En 1056, le marquis Alberto Azzo II d’Este fit construire un imposant château pour protéger la ville, qui resta sous la domination des Este, jusqu’à leurs départs pour Ferrare, en 1240. Grâce à ces fortifications, la ville d’Este put se développer à nouveau.
Mais elle fut conquise deux fois par Ezzelino da Romano qui détruisit le château (1238 et 1249) des Este. Au 13e et 14e siècle, elle fut tour à tour convoitée par les Scaligeri, les Carraresi et les Visconti.  A noter qu’en 1339, Ubertin Carrara seigneur de Padoue, agrandit le château. C’est une partie de celui-ci quon peut encore voir de nos jours. En 1405, Este devint une possession vénitienne.
C’est à cette époque qu’elle connut une longue période de calme et de prospérité, retardée toutefois par la peste de 1630.
La chute de la République de Venise et les guerres napoléoniennes donnèrent un coup d’arrêt à sa quiétude, quoique la ville créa une école publique et le musée attestino. Comme une grande partie de la région, Este passa sous contrôle autrichien, pour finalement, faire partie du royaume d’Italie, qui scella l’unité de l’Italie.
Depuis, Este est restée une ville agréable où l’agriculture tient une grande place, comme l’artisanat et l’industrie. Quant au tourisme, il reste à échelle humaine, malgré l’indéniable richesse artistique de la ville : le Museo Nazionale Atestino, le château, le Duomo, les églises Santa Maria delle Grazie, Santa Maria della Consolazione et San Martino, ainsi que la villa Pesaro et la Villa Contarini.
Il est très agréable de se promener sous les arcades d’Este. Toute la ville peut se visiter à pied.
Notez bien que l’artisanat de céramique d’Este remonte au 6e siècle et demeure toujours vivant, quoique mécanisé.

Share

Autres informations qui peuvent vous intéresser


Merci de NE PAS POSER DE QUESTIONS ICI mais sur le FORUM ITALIE svp

PAS DE QUESTIONS ICI mais sur le forum ↑                 Laissez un commentaire ↓

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.