Pages Navigation Menu
Categories Navigation Menu

Vicenza basilique palladienneLa basilique ou palazzo della ragione à Vicenza est située sur la piazza dei Signori, au coeur de la ville.

Un édifice gothique existait précédemment, qu’on appelait le palazzo della ragione, le palais de la raison.

Il comportait à l’étage une immense salle, sans piliers intermédiaires, la salle du Conseil des Quatre-Cents, servant aux délibérations et aux décisions du pouvoir politique de la ville. Mais l’édifice était en mauvais état au début du XVIe siècle.
Vicenza basilique palladienneL’architecte Andrea Palladio fut appelé à le restaurer. Il créa tout un pourtour d’arcades, rythmées par le jeu de colonnes et d’ouvertures. Palladio lui-même la nomma basilique. Basilique, dans le sens antique, non pas une basilique chrétienne dédiée à la foi, mais un bâtiment public où s’exercait le justice et le pouvoir civil.

La basilique est devenue l’emblême de Vicenza, avec le teatro olimpico.

 

Quand on se promène à Vicenza, ou Vicence, on sent l’influence vénitienne. Pourtant la ville fut maintes fois envahie, par les Goths ou les Huns. Elle fut pris par les lombards, qui développèrent la ville, puis ce fut le tour des vénitiens, à partir de 1404, puis envahie les français et les autrichiens, jusqu’à faire partie du royaume unifié d’Italie, en 1866.

Bouche de dénonciation à VicenceMais nul doute que l’influence la plus marquante est celle de Venise. On y trouvait, et on y découvre encore, les symboles de Venise : le lion de Saint Marc (nous l’avons évoqué plus haut) et une bouche de dénonciation, une bocca del leone.

Chacun pouvait déposer, discrètement mais jamais anonymement, un écrit pour dénoncer un méfait. Celle de notre photo est située à la Basilique.

Les rues du centre historique de Vicenza sont agréables à parcourir. Elles sont souvent entourées d’arcades, on y découvre des façades de palais, des coins pittoresques, etc.

Il faut quitter la Piazza dei Signori pour admirer un chef-d’oeuvre absolu d’Andrea Palaldio, le tetaro olimpico.

Le teatro olimpico de Vicenza

Le teatro olimpico de Vicence est situé dans un complexe médiéval ayant servi de prison et de poudrière. Andrea Palladio projeta d’utiliser les vastes salles et de les aménager pour ce théâtre.

vicenza teatro olimpicoAndrea Palladio imagina ce théâtre, l’un des premiers théâtres couverts. Les travaux débutèrent en 1580.

J’ai bien précisé qu’il “l’imagina” car en effet, dés le début des travaux, Andrea Palladio mourut. Il ne put voir ce qui allait devenir l’un de ses plus grands chefs-d’oeuvre.

Il imagina donc de créer un théâtre en bois. Gradins, scène, coulisses, tout est en bois. Derrière les gradins sont érigées des statues en fausses perspectives et au-dessus, le plafond est peint couleur ciel. A tel point qu’on croirait presque un théâtre découvert.

Devant les gradins, la scène en légère déclivité est surmontée d’un décors, en bois également, créé par Scamozzi. Le décors représente une ville, avec ses palais et ses rues qui s’enfoncent profondément, du moins le croit-on. Il s’agit en réalité d’un trompe-l’oeil, d’une fausse perspective donnant l’illusion d’une scène profonde.

Vous le voyez, ce teatro olimpico est un chef d’oeuvre d’originalité.


Merci de NE PAS POSER DE QUESTIONS ICI mais sur le FORUM ITALIE svp

PAS DE QUESTIONS ICI mais sur le forum ↑                 Laissez un commentaire ↓

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.