Pages Navigation Menu
Categories Navigation Menu

Villa romaine du Casale

La villa romaine du Casale ou villa imperiale du Casale, proche de Piazza Armerina, date de la fin du 3e siècle. Elle est en tout point remarquable par son architecture, sa technicité mais aussi et surtout par ses mosaïques. Détruite d’abord par un incendie puis ensuite enterrée par un glissement de terrain (XIIe siècle), ce  fut en 1930 qu’on mit à jour les premières mosaïques.

Villa romaine du Casale

Il s’agit d’une grande et riche villa romaine du 3-4e siècle, ayant appartenu à un aristocrate romain ou peut-être également à un haut fonctionnaire du temps de Dioclétien. En premier lieu, au-delà de son architecture, c’est surtout sa décoration qui en fait la valeur car le sol est en effet recouvert de mosaïques et les murs agrémentés de colonnes et de statues.

En second lieu, sachez que toutes les pièces étaient chauffées par un ingénieux système de circulation d’eau chaude en sous-sol, dit chauffage par hypocauste, dont on aperçoit ça et là quelques vestiges.

Enfin, sachez que les thermes privés étaient particulièrement grands. Ils comportaient deux bains chauds (caldarium), un bain tiède (tepidarium) et un grand bain froid (frigidarium). Mais ce n’est pas tout.  On y trouvait aussi un sauna, une piscine (natatio) et une salle des onctions, c’est-à-dire un espace où les habitants pouvaient se laver en s’enduisant le corps de soude, de cendre et d’huile, qu’ils frottaient ensuite avec une lame de fer recourbée (strigile).
Ces thermes témoignent, mais en est-il besoin, de la richesse des habitants de la villa.

Les mosaïques de la Villa romaine du Casale

La magnifique décoration intérieure est constituée essentiellement de mosaïques représentant, soit des scènes de chasse, soit des scènes de vie quotidienne agricole, mais aussi des scènes mythologiques ou même encore des scènes représentatives de la vie de son riche propriétaire.  Elle semble posséder également quelques éléments d’influence africaine (peut-on supposer que des artisans africains oeuvrèrent à sa décoration ?).

Ses 30 pièces sont en effet décorées de magnifiques mosaïques d’une grande fraîcheur et en bon état de conservation.

Mosaïque de la grande chasse

Villa romaine du Casale

Fresque de la grande chasse de la Villa del Casale et embarquement des animaux capturés

Les mosaïques les plus belles sont, entre autres, celles de la grande chasse, disposées sur un parcours de 60m de long.

Une remarque artistique étonnante : Notez la présence des ombres aux pieds des personnages, figurées ici dans un souci de grand réalisme. Ombres d’ailleurs bien visible sur la première photo ci-dessous.

Et autres mosaïques de la Villa del Casale

Ne négligez pas non plus la chambre de la Petite chasse, la salle des Palestrites (athlètes femmes en “bikini”), et tout autant les nombreuses mosaïques à sujet mythologique, comme Ulysse et Polyphème , Amour et Psyché, Arion (le cheval qui parle), Eros et Pan, etc.
Ou la salle de saisons, la chambre des enfants vendangeurs, etc.

Au total, 3500 m² de mosaïques agrémentent la villa del Casale.

L’architecture s’articule autour d’un jardin.

Informations pratiques de la Villa Romaine du Casale

Route provinciale 15, Piazza Armerina
Ouverte tous les jours de 9h à 18h, 9h-16h de fin octobre à mars.

Site officiel de la Villa del Casale

Voir aussi Piazza Armerina

Share

Autres informations qui peuvent vous intéresser



VOS QUESTIONS SUR LE FORUM ITALIE, svp

Votre avis (pas de questions, svp) ↓

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.