Matera, capitale européenne de la culture 2019

Matera devient la capitale européenne de la culture 2019. Magnifique revanche de l’histoire ! Au fait, Matera, vous connaissez ?

Matera

Matera est une ville du sud de l’Italie, plus précisément située dans la région de la Basilicate. Les environs sont constitués de tuf calcaire. Celui-ci ne retient pas les eaux de pluies. On a donc affaire à un paysage sec où l’agriculture est difficile.

Matera

La rivière Gravina a creusé la roche friable pour créer la Ravina, une sorte de gorge profonde. Dans les grottes, s’installèrent les premières populations paléolithiques, puis les grecs et les romains, puis enfin, les moines byzantins y construisirent des églises rupestres, décorées de fresques et de mobiliers à même la pierre. On appelle le parc de la Murgia, le parc des églises rupestres.

Une partie de la population se réfugia également dans ces grottes ou creusèrent leurs habitations dans le tuf. Cela devint un entrelacs de passages, escaliers, habitats qui connut un sort contrasté. On les appela les Sassi (pierres en italien).
Déclarés comme insalubres et inhabitables, les habitats troglodytiques furent vidés de leurs habitants en 1952-1953. Mais, juste retour des choses, eu égard à son histoire et à sa valeur mémorielle,
l’Unesco inscrivit le site au patrimoine mondial de l’humanité, en 1993.
C’est donc un pays pauvre qui ne manque pas d’intérêts historiques et culturels.

Visitez Matera, capitale européenne de la culture 2019

Eglise troglodytique de Matera Basilicate

C’est une ville où le tourisme est encore à échelle humaine. Une sorte de slow tourisme. Les visites se font à pied dans la ville. C’est vraiment le paradis pour ceux qui aiment les vieilles pierres, l’art (pas seulement rupestre). Je vous conseille de visiter la ville mais aussi la région aux paysages rudes et désertiques, formés de collines plus ou moins cultivées, de ravins, de plaines plantées d’oliviers ou de céréales.
A l’occasion de l’année européenne de la culture, Matera a entrepris des travaux d’urbanisme, de valorisation de son passé et projette des manifestations culturelles dont nous vous reparlerons.

En attendant je vous invite à en savoir + sur la page d’italie1.com consacrée à Matera (et cinq pages en colonne En savoir + sur le sujet) ou à la Basilicate.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.