Pages Navigation Menu
Categories Navigation Menu

Fêtes de fin d’année en Italie

Père Noël ou Babbo Natale

Noël Nouvel An en Italie, le rêve pet devenir réalité pour vous.
Des infos actualisées pour passer Noël et Nouvel An en Italie ou à l’italienne. Les personnages de Noël, les traditions de Noël en Italie, la nourriture, quelques réveillons hors du commun, les marchés de Noël en Italie, etc…
Connaissez-vous les quelques fêtes traditionnelles italiennes, en période de Noël et de la Saint Sylvestre ?

L’Immacolata – 8 décembre

Même si quelques-uns fêtent Saint Nicolas le 6 décembre, c’est le 8 décembre, jour de l’Immacolata, qui marque vraiment l’entrée dans l’Avent.
Jour férié, ce 8 décembre est fêté dans toutes les villes et villages. Les habitants font le tour des rues et places portant de somptueuses statues de la Vierge en procession. Dans certains endroits, une multitude de petites bougies ou de lumignons éclairent des reposoirs en l’honneur de l’Immaculée Conception.
Ce jour de congé bienvenu donne le temps aux familles d’installer et de décorer le sapin, après avoir fait un tour au « mercatino di natale », manifestation dont la popularité s’étend largement à tout le territoire.

La Sainte Lucie – 13 décembre

Sainte Lucie est une sainte originaire de Sicile, vierge et martyre. Bien qu’elle soit originaire du Sud, c’est dans de nombreuses régions du Nord de l’Italie que Sainte Lucie apporte des cadeaux.
Les provinces de parme, Piacenza, Brescia et Vérone, le Trento, le Frioul, la Vénétie Julienne ont longtemps fêté «les dons de Sainte Lucie».
La tradition veut (voulait, la tendance générale est d’abandonner saint Nicolas et sainte Lucie au profit de Babbo Natale, l’universel Père Noël) que les enfants écrivent une lettre à la sainte pour demander des présents. Bien sûr, il faut être couché dans son lit pour que Lucie puisse passer et déposer ce que chacun a demandé.
Les enfants sages reçoivent des cadeaux, ceux qui ont triché pour essayer de voir la sainte reçoivent du sable ou du charbon.
On laissait quelque nourriture pour la sainte et pour son âne Tobia et aussi pour l’assistant de la sainte, Gastaldo: des oranges ou du lait pour la sainte, de l’eau ou du sel pour Tobia et pour Gastaldo un peu de vin.

NOEL : 24 et 25 décembre

24 décembre : Vigilia di Natale, la Veillée de Noël
La veillée de Noël commence avec un dîner maigre, constitué d’un plat de pâtes farcies aux légumes (tortellini di zucca) suivi d’un plat à base de produits de la pêche – fruits de mer ou poissons de lac ou de rivière).
Au dessert, les fruits secs, noix, amandes, noisettes rappellent les mendiants provençaux.
La Messe de Minuit rassemble les communautés villageoises, animées de concerts de « voci bianche », les choeurs d’enfants qui généralement ont déjà donné quelques concerts les dimanches de l’Avent.

25 décembre : jour de Noël
De nos jours, les Italiens, grands et petits procèdent à la distribution des cadeaux le 25 décembre.
Pour les uns, c’est Gesu Bambino, pour les autres, c’est Babbo Natale qui apporte les présents.
Quelques-uns encore, -tradition autrefois vivace à Rome- c’était la Befana qui apportait ces présents le 6 janvier, jour de l’Epiphanie.
La Befana est une sorcière qui se déplace sur un balai et entre dans les maisons par la cheminée, c’est pourquoi elle est couverte de cendres.
Elle aussi aime bien les enfants sages et discrets, qui dorment durant son passage. Ceux-là recevront jouets et friandises, tandis que les curieux recevront quelques morceaux de charbon. Cela étant, à Rome par exemple, on la rencontre traditionnellement sur la piazza Navona.
Comme pour Sainte Lucie, prière de laisser quelques nourritures sur le rebord de la cheminée.
On échange des voeux le jour de Noël, « auguri, auguri » entend-on dans les rues tandis que les cloches appellent à la messe du matin , on se téléphone « auguri, auguri », on s’embrasse, on se souhaite « buon natale ». « Auguri » se déclame jusqu’au soir.
Le panettone ou le pandoro seront sur toutes les tables à la fin du repas.
(voir rubrique gastronomie de Noël )

Santo Stefano – 26 décembre

Pourquoi San Stefano -Saint Stephane- est-il fêté le 26 décembre ? Parce que Stéphane fut le premier martyr chrétien. Il est mort lapidé.
Il est donc juste qu’il fut le premier saint honoré, après la fête de Noël qui célèbre la naissance du Christ.
Heureux Italiens qui le 26 décembre peuvent se remettre des agapes de la veille et profiter des jouets neufs!

L’après-midi de Santo Stefano, la passeggiata est une véritable institution, visites familiales, visites des crèches vivantes ou de crèches géantes, on inaugure le tricycle neuf, on exhibe le joli sac ou le Borsalino tombés de la hotte, on a envie de prolonger quelques heures encore l’atmosphère de paix et de douceur dont la période est empreinte.

 


Merci de NE PAS POSER DE QUESTIONS ICI mais sur le FORUM ITALIE svp

PAS DE QUESTIONS ICI mais sur le forum ↑                 Laissez un commentaire ↓

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.