Cathédrale de Crémone

La cathédrale de Crémone, le duomo, a la particularité d’être de style roman, c’est à noter car ce n’est pas fréquent. Elle est dédié à Santa Maria Assunta, Notre-Dame de l’Assomption.

Origine de la cathédrale de Crémone

C’est au 12e siècle, grande période de construction sociale et politique, que les chantiers de la cathédrale de Crémone furent initiés. Dans la sacristie des chanoines, le visiteur peut voir la pierre de fondation, datée de 1107, qui représente Enoch et Elie.
Mais dix ans plus tard, le tremblement de terre du 3 janvier 1117 ruina les grandes avancées des travaux qui aboutirent cependant en 1196 par la consécration par l’évêque de la ville Sicardo de l’autel dédié aux patrons du Duomo : San Archeolao et San Imerio.

Cathédrale de Crémone
L’architecture romane de la Cathédrale présente des similitudes avec celle de Modena. Le grand architecte de Modena, Wiligelmo a certainement inspiré les sculptures du Duomo, notamment les 4 prophètes du portail central : Ezechiel, Daniel, Isaïe, Jérémie, joyaux de l’art roman occidental du premier quart du 12e siècle.
Notre photo représente le portail Sud.
Les trois façades Nord, Est et Sud possèdent la même architecture, celle située à l’Est, est la plus décorée et le mieux conservée.

L’intérieur du duomo de Crémone

Il faut voir la mosaïque qui reprend les thèmes de la « Psychomachia » du poète latin tardif Prudence. La psychomatie est le combat pour l’âme, entre vices et vertus. C’est le thème des mosaïques du duomo de Crémone.
Il faut noter des œuvres du 13e siècle comme la Madonna Annunciata, de style francisant.

C’est dans la dernière partie du 14e siècle, que fut exécuté un magnifique cycle de représentations de scènes de l’Ancien Testament. On peut admirer, sur les nefs du transept, 37 épisodes réalisés selon les techniques de la fresque et de la tempera.

La période Renaissance offre des oeuvres comme la représentation en marqueterie de Giovanni Maria di Piadena dit il Platina ou la grande croix en argent recouvert d’or et d’émaux.
La vie de Marie et du Christ est narrée à travers des fresques sur la nef centrale, peintes par des artistes tels que Boccacio Boccacino, Bembo et Melone.

Le campanile du duomo de Crémone

Campanile de la cathédrale de Crémone

Visitez la cathédrale de Crémone

Ce n’est certes pas  une église flamboyante, chargée de décorations imposantes, mais justement. Il n’est pas fréquent de visiter une cathédrale romane, alors profitez-en, vous ne serez pas déçu.
En un mot, c’est véritablement un trésor que cette très pure et apparemment austère Cathédrale de Crémone.

Share

Autres propositions en Italie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.