Le temple de Zeus à Agrigente

Le temple de Zeus de la vallée des temples à Agrigente est le plus grand des temples doriques. C’est le tyran Théron qui le fit bâtir en 480 av. J.-C. pour célébrer sa victoire contre les Carthaginois, du moins le suppose-t-on.

Le temple de Zeus de la vallée des temples à Agrigente

Les vestiges du temple sont limités de nos jours. Autrefois, un nombre important de piliers se trouvaient distribués sur le pourtour du temple (38 au total), mais également à l’intérieur (24 au total), de bases carrées, soulignant les salles intérieures, semi-ouvertes sur le ciel.
temple de Zeus à Agrigente vallée des templesAinsi, il s’élevait un ensemble de 62 piliers sur ce seul temple.

Des télamons supportaient le toit du temple de Zeus. Les télamons sont des sculpture de forme humaine, verticale, érigées pour soutenir un toit. Ces télamons de 8m de hauteur avaient figure de carthaginois esclaves.

Destruction du temple de Zeus

Mais les carthaginois prirent leur revanche en 408 av. J.-C. en se rendant maîtres des lieux. Ils détruisirent le temps de Zeus et dispersèrent les pierres pour les réemployer en grande partie réemployées à d’autres constructions.
Il en fut de même au moyen âge où on le nomma même la carrière des géants.
Ceci explique le peu de vestiges demeurés en place.

Il reste encore une copie de Télamon et, vers l’Est, l’autel servant aux hécatombes, c’est-à-dire aux sacrifices de cent taureaux (ou boeufs), en l’honneur de Zeus.

Share

Autres propositions en Italie