La cathédrale de Syracuse

>   <     Affichez / retirez les infos complémentaires

La cathédrale de Syracuse, della Natività di Maria Santissima de son vrai nom, recouvrit plusieurs lieux sacrés lors de sa construction. 

Avant la cathédrale de Syracuse

En effet, à l’époque antique s’élevait déjà un autel à l’emplacement de la future Cathédrale de Syracuse. Puis cet autel devint un temple dédié à Athena, après la victoire de Syracuse sur les carthaginois, en 480 av. J.-C.

cathédrale de Syracuse duomo de SyracusePour remercier la belliqueuse déesse de son action en faveur de Syracuse, on lui éleva le plus beau des temples. Ses portes étaient en partie recouvertes d’or. En or également, la statue d’Athéna qui couronnait le temple.
D’ailleurs, de nos jours, observez bien sur le flanc de l’actuel duomo, les anciennes colonnes des temples antiques, toujours visibles.

La cathédrale de Syracuse

Cathédrale de Syracuse Duomo de Syracuse

Au début du christianisme, ne craignant plus le courroux de la déesse, on utilisa la structure du temple pour en faire une église. Au VIIe siècle, la Cathédrale de Syracuse engloba le vieux temple. Notez qu’on retrouve les colonnes doriques antiques intégrées aux murs de l’édifice.

L’implantation arabe (878) transforma cette église en mosquée. Ce fut le normand Roger 1er de Sicile qui reprit la ville en 1085 et réattribua une fonction religieuse chrétienne à ce lieu de culte.

On remania plusieurs fois l’église, notamment suite aux séismes qui secouèrent la région.

De nos jours, elle conserve un beau dôme et des peintures au plafond.

Share

Autres propositions en Italie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.