Nouvelles mesures sanitaires novembre 2021 en Italie


De nouvelles mesures sanitaires entrent en vigueur en novembre 2021.
Un pass sanitaire renforcé est mis en oeuvre en Italie, du 6 décembre 2021 au 15 janvier 2022 (au minimum). Plus on s’approche des fêtes de fin d’année et plus l’inquiétude grandit concernant le développement de l’épidémie de Covid.

Green pass renforcé en Italie

nouvelles mesures sanitaires novembre 2021Le Green pass italien, c’est le certificat Covid européen, celui dont vous disposez après vaccination.

En Italie, le Green pass n’est valable que 9 mois (au lieu de 12). Il n’est délivré qu’à partir de la 3e dose pour les italiens (au bout de 5 mois désormais en Italie).
Le pass sanitaire autorise les dûment vaccinés (3 doses ou 2 doses depuis moins de 5 mois) à participer aux activités sociales et récréatives où se regroupent les habitants : terrains de sports, théâtres, cinémas, musées, restaurants et autres lieux publics.

J’ai un pass (2 doses) mais je n’ai pas fait ma 3e dose

Le certificat Covid UE (2 doses) reste valable pour les étrangers qui possèdent un pass et n’ont pas atteint l’échéance de la 3e dose. Autrement dit, si votre pass (2 doses) est valide depuis moins de 5 mois, il sera valide également en Italie.

Et les test alors ?

Les tests antigéniques et PCR voient leur durée de validité diminuer à 24 et 48h. Ils ne donnent pas les mêmes droits que le pass sanitaire.
En effet, les non-vaccinés se voient refuser l’entrée des lieux clos, publics ou privés, même munis de tests négatifs. En somme, c’est vaccin ou rien.

Bientôt des zones jaunes ?

A ce jour, il semble qu’on s’oriente en Italie à passer quelques régions en zone jaune, orange ou rouge. Tel est le cas dans la province autonome de Bolzano, une vingtaine de lieux sont déjà en zone rouge. On s’attend à ce que ce soit également le cas de la Calabre ou des Marches.
La Vénétie est impactée, notamment par ses stations et villes de montagne. Venise ne l’est pas particulièrement à ce jour.

Réaction de la population

Les vaccinés sont plutôt pour un pass sanitaire plus restrictif. Leur argumentation repose sur le fait que leur éventuelle faible contamination n’aurait guère d’impact social ou économique. Et qu’ils ne voient pas pourquoi ils devraient être privés de liberté à cause de ceux qui ne sont pas vaccinés.

Les non vaccinés, eux, sont résolument opposés à ces nouvelles restrictions. Ils se veulent des citoyens comme les autres et mettent en avant leur droit à la liberté, même si la leur devrait restreindre celle des autres.

On est typiquement dans le cas où la liberté des uns finit où commence celle des autres. Une fracture importante semble se dessiner dans la population italienne.

Alors ?
Ces mesures restrictives ne visent pas à embêter les gens mais bien à restreindre la propagation du virus à l’occasion des grands rassemblements de fin d’année.
Comme d’habitude, nous vous tiendrons informés de tout changement.

Lisez les autres mesures encore en vigueur au 23 novembre 2021 pour passer les frontières.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.