Pages Navigation Menu
Categories Navigation Menu

L’Aquila

L’Aquila remonte au Moyen-âge, plus précisément à l’année 1254 où elle fut fondée, bien que les environs furent habités très tôt par les romains.

Elle serait née de la réunion de 99 paroisses, comme le rappelle la fontaine des 99 cannelle que nous vous présentons.

L'Aquila dans les AbruzzesLe sort de L’Aquila

Abritée entre de hautes montagnes, la ville n’a pas connu de longues et douloureuses périodes de troubles ou d’invasions, comme ce fut le cas de villes plus exposées.

 

L’Aquila connaissait une économie florissante, grâce à l’élevage des moutons dont les habitants vendaient la laine et la culture du safran.

Notons toutefois les guerres pour le trône de Naples, entre français et espagnoles au XVIe siècle, puis l’occupation française en 1798 et celle des autrichiens en 1815.

La plus grand conflit fut celui entre français et espagnols. Les habitants prirent le parti des français. Les espagnols se rendirent maître de la ville et décidèrent d’édifier un fort pour maintenir leur domination. Cette construction ruina l’économie de la ville.

Mais les plus grandes difficultés rencontrées furent le froid, on dit qu’à L’Aquila, il fait 11 mois froid et un mois frais, c’est une boutade, bien sûr. Et surtout les plus grands dommages furent causés par les tremblements de terre qui, en 1703, 1709 puis 2009, ravagèrent une partie de la ville et malheureusement, de sa population.

Une partie des photos de notre site datent d’avant le tremblement de terre de 2009.

Visiter L’Aquila

A L’Aquila, il faut voir

  • La fontaine des 99 cannelle qui est une étonnante fontaine rappelant la création même de L’Aquila
  • Le château féodal, puissant et son musée
  • Santa Maria di Collemaggio, la surprenant église romane
  • San Bernardino et le tombeau monumental de Saint Bernardin de Sienne
  • Les ruelles et les places de la ville
  • etc

L’Aquila aujourd’hui

Comme nous l’avons signalé, la ville a terriblement souffert du tremblement de terre de 2009. De nombreux habitants sont, encore de nos jours, réfugiés en périphérie, ce qui signifie que beaucoup d’édifices sont en travaux, voire consolidés par des bardages de bois et des échafaudages.
Certaines rues sont interdites. La ville demeure donc visitable malgré une environnement global peu attrayant.

Share

Autres informations qui peuvent vous intéresser


Un avis

  1. En quelle année a été construit le nouvel hôpital de l’Aquila ?

Merci de NE PAS POSER DE QUESTIONS ICI mais sur le FORUM ITALIE svp

PAS DE QUESTIONS ICI mais sur le forum ↑                 Laissez un commentaire ↓

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.