Sélection d’émissions de télévision sur l’Italie, du 12 au 26 juillet 2014

Italie et télévision francophone

Une maison, un artiste : Léo Ferré, les raisins et la colère
Réalisateur : Laurence Lowenthal …
San Donatino, à Castellina, à quarante kilomètres de Florence, en pleine région du chianti. C’est ici que Léo Ferré, le chanteur, le poète, le musicien, l’anarchiste, le rebelle, l’artiste touche-à-tout, s’installa au début des années 70. Envoûté par la beauté des collines toscanes et le charme de ses villages de pierre, Léo Ferré eut un coup de coeur pour une vaste propriété, sise en pleine nature. Durant vingt ans, jusqu’à la mort de Léo Ferré en 1993, cette bâtisse, entourée de quinze hectares de vignes et d’oliviers, abrita ses amours, son atelier, ses créations et sa production de vin – dont son fils, Mathieu Ferré, a repris le flambeau.
Dimanche 13 juillet de 22h00 à 22h30
France 5

Mafia : la trahison des femmes
Née il y a une centaine d’années dans un petit village de Calabre, la Ndrangheta, une mafia reposant exclusivement sur des liens de famille, a prospéré grâce à sa structure. Cette organisation ne comptait quasiment aucun repenti jusqu’à ce qu’une femme décide de se révolter et de dénoncer les siens. Pour sauver ses enfants, Lea Garofalo, 28 ans, s’enfuit et demande la protection de la justice en échange de révélations sur son clan. Sept ans plus tard, son mari la tue. Malgré cette fin tragique, Lea Garolfo a ouvert une brèche et deux autres femmes ont suivi son exemple, portant des coups terribles à l’organisation criminelle. Barbara Conforti enquête sur ces femmes héroïques qui ont trahi leurs clans, au péril de leur vie.
Lundi 14 juillet de 22h25 à 23h20
Rediffusion
Vendredi 18 juillet de 15h45 à 16h40
Canal+

Les mystères du passé : Le Colisée dévoilé
Réalisateur : Jay Taylor …
Le Colisée, à l’origine connu sous le nom d’amphithéâtre Flavien, est l’un des édifices les plus célèbres au monde. Situé dans le centre de Rome et construit entre 70 et 80 après J.-C., il constitue l’un des fleurons de l’architecture et de l’ingénierie de l’Empire romain. Il pouvait accueillir entre 50 000 et 75 000 personnes lors de spectacles publics comme des combats de gladiateurs, des exécutions publiques, ou encore des reconstitutions de batailles célèbres. Une équipe d’experts étudie le bâtiment, pour comprendre ses mécanismes cachés, découvrir ses coulisses, et soumettre le stade à un exercice d’évacuation virtuel.
Mardi 15 juillet de 15h50 à 16h45
France 5

La grande bellezza
Réalisateur : Paolo Sorrentino …
Acteur : Toni Servillo (Jep Gambardella), Carlo Verdone (Romano), Sabrina Ferilli (Ramona), Carlo Buccirosso (Lello Cava) …
A Rome, dans la splendeur de l’été. Séducteur impénitent, Jep Gambardella est de toutes les soirées et de toutes les fêtes de la cité éternelle. A 65 ans, il continue de dégager un charme sur lequel le temps ne semble pas avoir d’emprise. Dans sa jeunesse, Jep a écrit un roman qui lui a valu un prix littéraire et une réputation d’écrivain frustré. Devenu un journaliste à succès, il fréquente depuis plusieurs décennies la haute société romaine et les mondanités. Dans ce monde excentrique, ce dandy cynique et désabusé rêve parfois de se remettre à écrire, traversé par les souvenirs d’un amour de jeunesse auquel il se raccroche…
Mercredi 16 juillet de 04h40 à 07h00
Canal+

Ils étaient les Brigades rouges : Le vote ne paie pas, prenons le fusil
Ils avaient entre 20 et 30 ans. Originaires de Rome, Bari ou Reggio Emilia, ils travaillaient pour la plupart en usine, mais certains étaient étudiants. Ils étaient membres des Brigades rouges, organisation révolutionnaire née à Milan en 1970 et prônant la lutte armée. A Rome, le 16 mars 1978, certains ont participé à l’enlèvement d’Aldo Moro, dirigeant de la Démocratie chrétienne et symbole de l’Etat italien. Les Brigades rouges exigent, en échange de sa libération, celle de treize militants prisonniers. En vain. Après l’échec des négociations, Moro est exécuté. Sa mort, un traumatisme en Italie, sonne le glas du mouvement.
Samedi 19 juillet 2014 de 05:00 à 06:00
Arte

Ils étaient les Brigades rouges : La révolution n’est pas un dîner de gala
Réalisateur : Mosco Levi Boucault …
Quarante années ont passé depuis et les anciens membres des Brigades rouges ont pour la plupart purgé leurs peines de prison. Aujourd’hui, ils ont repris une activité professionnelle et certains ont accepté de parler de leur expérience. Alors qu’une militante de gauche anonyme resitue leurs témoignages dans le contexte de l’époque, ils se souviennent. Quatre parcours personnels dessinent une histoire collective.
Samedi 19 juillet de 06h00 à 07h05
Arte

360°-GEO : Les chiens sauveteurs du lac de Garde
Réalisateur : Galina Breitkreuz …
Tous les week-ends, cadres, femmes au foyer ou étudiants se retrouvent sur les rives du lac de Garde où la Scuola Italiana Cani Salvataggio forme les chiens sauveteurs.
Samedi 19 juillet de 08h00 à 08h45
Arte

Une maison, un artiste : Léo Ferré, les raisins et la colère
Réalisateur : Laurence Lowenthal …
San Donatino, à Castellina, à quarante kilomètres de Florence, en pleine région du chianti. C’est ici que Léo Ferré, le chanteur, le poète, le musicien, l’anarchiste, le rebelle, l’artiste touche-à-tout, s’installa au début des années 70. Envoûté par la beauté des collines toscanes et le charme de ses villages de pierre, Léo Ferré eut un coup de coeur pour une vaste propriété, sise en pleine nature. Durant vingt ans, jusqu’à la mort de Léo Ferré en 1993, cette bâtisse, entourée de quinze hectares de vignes et d’oliviers, abrita ses amours, son atelier, ses créations et sa production de vin – dont son fils, Mathieu Ferré, a repris le flambeau.
Samedi 19 juillet de 20h00 à 20h25
France 5

Echappées belles : Croisière en Méditerranée
Présentateur : Sophie Jovillard …
A bord d’un bateau de croisière, Sophie parcourt la Méditerranée, naviguant de port en port. Entre autres reportages : périple dans la baie de Naples, puis à Catane, grande ville située dans l’est de la Sicile, non loin de l’Etna.
Samedi 19 juillet de 20h40 à 22h10
France 5

Le livre des madrigaux
Depuis le cadre enchanteur de la Villa Godi Malinverni, édifiée par Palladio près de Vicence, l’ensemble vocal masculin Amarcord interprète les plus beaux airs polyphoniques de la Renaissance européenne.
Dimanche 20 juillet de 18:30 à 19:15
Arte

Echappées belles : Venise
Les derniers Vénitiens – La population de Venise diminue de manière inquiétante. Les Vénitiens étaient 150 000 en 1950, ils sont 60 000 aujourd’hui. Les autorités locales s’inquiètent.
Tu seras gondolier, mon fils – Un gondolier qui travaille beaucoup gagne fort bien sa vie. Une puissante corporation protège ce corps de métier.
Les coulisses de Venise – Comment vit-on au quotidien dans une ville qui est reliée à la terre ferme par un unique pont ?
Venise autrement – Sophie propose cinq balades patrimoniales afin de découvrir d’une autre façon cette cité submergée de touristes.
Les îles de la lagune – Parmi les 118 îles que l’on dénombre sur la lagune de Venise, beaucoup sont peu ou pas connues. Certaines sont privées, d’autres demeurent abandonnées.
Dimanche 20 Juillet 2014 de 21h45 – 22h45
France 5

 Le livre des madrigaux
Depuis le cadre enchanteur de la Villa Godi Malinverni, édifiée par Palladio près de Vicence, l’ensemble vocal masculin Amarcord interprète les plus beaux airs polyphoniques de la Renaissance européenne.
Vendredi 25 juillet de 05h10 à 05h50
Arte

Informations tirées des programmes de Télérama

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.