Italie à la télévision jusqu’au 24 juillet 2015

Italie à la télévisionL’Italie à la télévision, 15 jours de programmes, c’est toutes les semaines sur italie1.com . Au programme : Florence, la Calabre, Turin et… le Casanova de Comencini, entre autres…

Cuisines des terroirs : La Calabre
Réalisateur : Kristian Kähler …
Beppo Olivetto cultive la réglisse pendant qu’à la maison, sa femme Enza prépare les délicieuses spécialités culinaires qui font la renommée de l’île.
Dimanche 12 juillet de 19h15 à 19h45
Arte

Urban Sax à Bolzano
Pour le bicentenaire de la naissance d’Adolphe Sax, le collectif Urban Sax, mené par Gilbert Artman et associé à douze choristes et vingt danseuses, entreprend un happening dans les rues de Bolzano, la vieille cité du col du Brenner, à la confluence des influences allemandes et italiennes de l’Europe.
Lundi 13 juillet de 00h00 à 00h45
Arte

Le ventre de Florence : Mercato Centrale
Réalisateur : Stefano Tealdi, Vincenzo Caruso …
Couleurs, parfums, produits de saisons, échanges animés : les marchés sont les ventres fourmillants des villes ; gros plan sur le Mercato …
Lundi 13 juillet de 19h00 à 19h45
Arte

Casanova, un adolescent à Venise
Réalisateur : Luigi Comencini …
Acteur : Leonard Whiting (Giacomo Casanova), Claudio De Kunert (Giacomo Casanova enfant), Maria Grazia Buccella (Zanetta), Lionel Stander (Don Tosello) …
Giacomo Casanova naît dans une famille de comédiens vénitiens. Fatigué de la scène et malade, Gaetano, son père, décide de quitter le métier pour ouvrir une boutique d’optique, alors que sa mère veut continuer à brûler les planches. Tombé dans un canal par mégarde, Gaetano est opéré par le célèbre docteur Zambelli, qui ne parvient pas à le sauver. Casanova est alors envoyé à Padoue, où Don Gozzi le recueille. Celui-ci lui conseille de se faire prêtre. Dix années ont passé. Giacomo revient à Venise. La naïveté et l’innocence de l’enfant ont laissé place au cynisme et à l’hypocrisie qui font bientôt de Casanova un grand libertin…
Mardi 14 juillet de 01h45 à 03h50
M6

Reality
Réalisateur : Matteo Garrone …
Acteur : Aniello Arena (Luciano), Loredana Simioli (Maria), Nando Paone (Michele), Nunzia Schiano (tante Nunzia) …
Lors d’un mariage rutilant dans un hôtel de Naples, Luciano, grimé en belle de nuit à perruque bleue, a la chance de pouvoir approcher une star de la téléréalité, Enzo, vainqueur du jeu «Grande Fratello». Luciano gagne sa vie et celle de sa famille qu’il chérit en vendant du poisson et surtout en trafiquant des robots ménagers achetés par correspondance grâce à tout un réseau de mamies dans le besoin. Ses enfants le poussent à se présenter à un casting de «Grande Fratello». Impressionné, Luciano perd peu à peu le sens des réalités, se croit déjà sélectionné et observé par des espions, envoyés par le jeu afin de tester la véracité de ses confidences…
Mardi 14 juillet de 02h35 à 04h25
Arte

La Traviata
Opéra de Giuseppe Verddi.
Une courtisane parisienne, Violetta Valéry, accueille dans son salon l’un de ses habitués, Gaston, et l’ami de ce dernier, Alfredo Germont. Prévenue par Gaston, Violetta sait qu’Alfredo est éperdument épris d’elle. Elle feint de prendre la chose à la légère et cache tout aussi bien le trouble délicieux qui l’envahit à la vue d’Alfredo que les premiers signes de la tuberculose qui la mine secrètement. Bientôt gagnée à l’amour d’Alfredo, elle abandonne pour lui sa vie fastueuse et dissolue. Mais la maladie progresse, inéluctablement…
Mercredi 15 juillet de 02h15 à 04h25
France 2

L’Italienne à Alger (première partie)
Opéra bouffe de Gioachino Rossini.
Mustafa, le bey d’Alger, veut se séparer de son épouse et la propose en mariage à son esclave italien, Lindoro. Celui-ci est amoureux d’Isabella, dont le navire s’échoue devant le palais de Mustafa. Or le bey compte justement épouser Isabella. La belle joue la soumission tout en organisant sa fuite avec Lindoro. Rossini avait 21 ans lorsqu’il composa, en 27 jours, cette charmante commedia dell’arte, qui assit définitivement son renom et son succès.
Jeudi 16 juillet de 02h50 à 04h10
TF1

Affaire Orlandi : mystères au Vatican
En juin 1983, Emanuela Orlandi, 15 ans, se volatilise à Rome. C’est le point de départ d’une affaire à rebondissements. Fait divers, manipulation des services secrets italiens, complot international : les enquêteurs explorent toutes les hypothèses, sans succès. En 2005, un appel anonyme relance le dossier : il sous-entend que la clé de l’énigme pourrait se trouver dans un cercueil, au fond d’une crypte, dans une basilique de Rome.
Jeudi 16 juillet de 05h50 à 06h50
Canal+

Le ventre de Florence : Mercato Centrale
Réalisateur : Stefano Tealdi, Vincenzo Caruso
Couleurs, parfums, produits de saisons, échanges animés : les marchés sont les ventres fourmillants des villes ; gros plan sur le Mercato Centrale de Florence.
Samedi 18 juillet de 17h35 à 18h20
Arte

Cuisines des terroirs : La Calabre
Réalisateur : Kristian Kähler …
Beppo Olivetto cultive la réglisse pendant qu’à la maison, sa femme Enza prépare les délicieuses spécialités culinaires qui font la renommée de la Calabre.
Samedi 18 juillet de 18h20 à 18h50
Arte

Les choses qui restent
Réalisateur : Gianluca Maria Tavarelli …
Acteur : Paola Cortellesi (Nora), Claudio Santamaria (Andrea), Lorenzo Balducci (Nino), Thierry Neuvic (Michel) …
En Sicile, Nino a fait la connaissance de Shaba, une immigrante clandestine qu’il aide à gagner Rome, où elle espère retrouver sa fille Alina. Nino l’héberge dans son appartement et demande à Andrea de participer aux recherches. L’estime professionnelle du professeur Nicolai se change peu à peu en amitié. Mais Nino est aussi invinciblement attirée par sa jeune épouse, Francesca. Un baiser furtif scelle ce rapprochement, que rien, pas même la culpabilité que ressent Nino, ne peut empêcher. Pendant ce temps, Nora tombe amoureuse de Michel, qu’elle a rencontré en exerçant son métier de psychologue…
Dimanche 19 juillet de 02h00 à 03h35
France 2

L’énigme du suaire de Turin
Réalisateur : Toby Trackman …
Le Suaire de Turin, célèbre drap de lin sur lequel est imprimée la silhouette d’un homme barbu porteur des stigmates du Christ, reste à ce jour l’artefact le plus étudié de l’Histoire. Plusieurs théories ont été développées pour expliquer la présence sur le linceul de cette image, fidèle à la Crucifixion de Jésus telle qu’elle a été décrite dans les Evangiles. Cette pièce de tissu fait aujourd’hui l’objet d’un culte de la part d’une partie des croyants. Mais son authenticité fait encore débat. De nombreux scientifiques le présentent comme un faux daté du Moyen Age, une hypothèse que semble confirmer la méthode du carbone 14. Trois experts tentent ici de créer une image similaire sur un drap d’époque et d’expliquer la formation du dessin, en confrontant leurs théories respectives.
Dimanche 19 juillet de 15h45 à 16h35
France 5

Le ventre de Turin : Porta Palazzo
Réalisateur : Stefano Tealdi …
Turin s’enorgueillit du plus grand marché en plein air d’Europe, avec plus d’un millier d’étals répartis sur plus de 50 000 kilomètres carrés.
Lundi 20 juillet de 19h00 à 19h45
Arte


Informations tirées des programmes de Télérama

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.