Emissions de télévision sur l’Italie du 12 au 25 octobre 2013

L'Italie à la télévision
L’Italie à la télé par italie1.com

Gomorra
Réalisateur : Matteo Garrone …
Acteur : Toni Servillo (Franco), Gianfelice Imparato (don Ciro), Maria Nazionale (Maria), Salvatore Abruzzese (Totò) …
A Naples et dans les villages alentours, l’Etat a construit des cités vite abandonnées par la voirie. Décrépites, elles accueillent aujourd’hui les populations pauvres. Au milieu des immondices, les chômeurs vivotent. Certains ont rejoint les rang de la Camorra, la Mafia locale. Le crime règne en maître. Un enfant commence ainsi à remplir de petites missions pour les caïds locaux. Un vieil homme, comptable des mafieux, fait quotidiennement le tour de ceux à qui l’organisation du crime verse quelques deniers. Deux jeunes rêveurs se prennent pour des gangsters et gênent un parrain qui les avertit : s’ils ne se calment pas, ils seront exécutés. Une femme, dont le mari est en prison, craint pour sa vie…
Dimanche 13 octobre de 14h00 à 16h30
La Chaîne parlementaire

Musique italienne pour le Roi-Soleil
Réunis par le cornettiste Jean Tubéry, les musiciens de l’ensemble La Fenice sont tous animés du désir de partager leur passion pour la musique vénitienne, bien qu’ils ne dédaignent pas de s’attaquer à d’autres répertoires, couvrant près de deux siècles de création européenne. Lors de ce concert enregistré en 2007, ils interprètent des oeuvres de Francesco Turini, Giovanni Battista Bassani, Francesco Foggia, Nicolo Fontei et François Roberday.
Mercredi 16 octobre de 01h30 à 02h35
France 2

Roberto Saviano
En mars 2006 paraît le premier roman de Roberto Saviano, jeune journaliste italien de 26 ans très engagé dans la lutte contre la Camorra, mafia napolitaine et urbaine. «Gomorra» connaît un succès rapide et phénoménal, en Italie comme dans le monde. L’adaptation cinématographique du livre obtient, en 2008, le Grand Prix à Cannes, et une nomination aux Oscars, en 2009. Saviano est condamné à mort par la Camorra.
Mercredi 16 octobre de 00h15 à 01h15
La Chaîne parlementaire

L’affaire Pasolini
Réalisateur : Andreas Pichler …
Le romancier, poète et cinéaste italien Pier Paolo Pasolini est retrouvé sauvagement assassiné sur un terrain vague d’Ostie, près de Rome, le 2 novembre 1975. Rapidement, un jeune prostitué de 17 ans, Pino Pelosi, reconnaît avoir abattu l’écrivain. Il est condamné à la prison, alors que certains pistes évidentes ne sont pas explorées et que des points obscurs subsistent. Trente ans plus tard, l’accusé revient sur ses aveux et l’enquête est rouverte en 2010. Pasolini ne manquait pas d’ennemis dans l’Italie conservatrice des années 60 et 70. Il écrivait souvent des articles à charge contre la classe dirigeante.
Mercredi 16 octobre de 23h20 à 00h10 sur Arte
Jeudi 17 octobre de 00h10 à 01h45
Arte

Théorème
Réalisateur : Pier Paolo Pasolini …
Acteur : Silvana Mangano (Lucia), Terence Stamp (le visiteur), Anne Wiazemsky (Odetta), Massimo Girotti (Paolo) …
Un jeune inconnu fait irruption dans la vie d’une famille très bourgeoise résidant à Milan. Tous, à leur manière, sont fascinés par la beauté et le mystère qui se dégage de ce visiteur. La bonne, le fils, le maître de maison, son épouse et sa fille succombent tour à tour à son charme. Ils se livrent à lui corps et âme. Un jour, un télégramme arrive. Le bel inconnu annonce son départ, laissant chacune de ses proies face à la vérité qu’il lui a révélée et qu’il va lui falloir désormais assumer, selon sa personnalité et son courage moral. Ainsi, Emilia, la servante, connaît une violente crise mystique, cependant que le père de famille voit basculer sa raison bourgeoise…
Mercredi 16 octobre de 23h20 à 00h10
Arte

La ricotta
Réalisateur : Pier Paolo Pasolini …
Acteur : Orson Welles (le metteur en scène), Mario Cipriani (Stracci), Laura Betti …
Stracci, simple figurant dans une superproduction basée sur la vie du Christ, est chargé d’incarner le troisième larron dans la scène de la crucifixion. En dehors des moments de tournage, il est obsédé par une chose, bien éloignée de préoccupations métaphysiques et religieuses : manger. A tel point qu’il est devenu la risée des autres membres de l’équipe. Il met à profit une pause pour aller s’acheter une grosse part de ricotta, qu’il s’empresse d’engloutir. Fatale erreur…
Jeudi 17 octobre de 01h45 à 02h20
Arte

Le Couronnement de Poppée (prologue et acte I)
Monteverdi a composé son «Couronnement de Poppée» à l’âge de 75 ans, même si certains spécialistes lui contestent la paternité de cette oeuvre. Le livret de Busenello s’inspire des «Annales» de Tacite et célèbre les amours de l’empereur Néron et de la courtisane Poppée. Le prologue présente Fortune et Vertu se disputant la primauté sur les humains, et s’inclinant finalement toutes deux devant la suprématie de l’Amour. Néanmoins, l’amour célébré ici n’est ni l’amour idyllique d’Orphée et Eurydice, ni l’amour conjugal d’Ulysse et Pénélope : il s’agit de l’amour dans ce qu’il a de plus absolu, celui qui ne recule pas devant le crime pour parvenir à ses fins…
Jeudi 17 octobre de 02h45 à 04h15
TF1

Zéro déchet Replay : Naples
Réalisateur : Raffaele Brunetti …
Le maire de Naples s’est engagé à débarrasser la ville de ses ordures pour parvenir à une production de «zéro déchet» d’ici à 2020 : un pari révolutionnaire.
Vendredi 18 octobre de 09h50 à 10h40
Arte

Gomorra
Thèmes de l’émission :
Réalisateur : Matteo Garrone …
Acteur : Toni Servillo (Franco), Gianfelice Imparato (don Ciro), Maria Nazionale (Maria), Salvatore Abruzzese (Totò) …
A Naples et dans les villages alentours, l’Etat a construit des cités vite abandonnées par la voirie. Décrépites, elles accueillent aujourd’hui …
Samedi 19 octobre de 17h00 à 19h30
La Chaîne parlementaire

La ricotta
Thèmes de l’émission :
Réalisateur : Pier Paolo Pasolini …
Acteur : Orson Welles (le metteur en scène), Mario Cipriani (Stracci), Laura Betti …
Stracci, simple figurant dans une superproduction basée sur la vie du Christ, est chargé d’incarner le troisième larron dans la scène de la …
Dimanche 20 octobre de 05h55 à 06h30
Arte

Cuisines des terroirs : Volterra
Réalisateur : Caroline Haertel, Mirjana Momirovic …
Dans la province italienne de Pise, les détenus de la prison de Volterra se chargent des repas et, chaque mois, ouvrent leur restaurant, aidés par des chefs.
Dimanche 20 octobre de 18h30 à 19h00
Arte

Verdi, les grands airs
Nouvelle étoile des sopranos, Olga Peretyatko retrouvait à Baden-Baden le ténor Rolando Villazón et le baryton Thomas Hampson pour une Saint-Sylvestre dédiée à Verdi, inaugurant ainsi une année 2013 consacrée au compositeur italien, dont on fête le bicentenaire.
Dimanche 20 octobre de 19h00 à 19h45
Arte

Passion Verdi
Réalisateur : Michel Follin, Olivier Bellamy …
La soprano française Natalie Dessay part sur les traces de Giuseppe Verdi, le plus grand représentant du mélodrame italien, mais aussi le symbole d’une nation en pleine unification, le compositeur d’un peuple qui se soulève contre la tyrannie. Attaché à sa terre, à sa patrie, à sa langue, Verdi a su écrire des mélodies puissantes et créer des personnages universels. Que représente-t-il aujourd’hui ? Visite notamment du hameau de Roncole, où il est né, et de Milan, où il crée à la Scala son premier opéra, «Oberto», en 1839. De grands interprètes lyriques comme Rolando Villazón, Ruggero Raimondi ou Roberto Alagna, et des metteurs en scène comme Robert Carsen ou Giorgio Barberio Corsetti, témoignent de leur passion pour le maestro.
Dimanche 20 octobre de 20h45 à 22h15
Arte

Le Requiem de Verdi à la Scala de Milan
A tête de l’Orchestre et du Choeur de la Scala, le charismatique Daniel Barenboim, entouré des plus grands solistes d’aujourd’hui, livre une interprétation sans compromis du «Requiem», chef-d’oeuvre de Verdi, à Milan, dans la ville où il a été créé en 1874. Un concert de référence, dans la lignée des enregistrements de Karajan dans les années 60.
Dimanche 20 octobre de 22h15 à 23h50
Arte

Nabucco
Les prêtres et le peuple de Jérusalem pleurent la défaite qui met leur sort entre les mains de Nabucco, le roi de Babylone. Ismaël les avertit que ce dernier s’approche du Temple. Il reste seul avec Fenena, la fille du roi babylonien prise en otage par les Hébreux, et lui avoue son amour. Leur doux entretien est interrompu par l’irruption de la soeur de Fenena, Abigail, et d’une troupe de soldats babyloniens. Abigail, elle aussi, aime Ismaël et lui propose le salut…
Dimanche 20 octobre de 23h50 à 02h10
Arte

Giuseppe Verdi et ses grands interprètes
Ce voyage dans le temps permet de redécouvrir des artistes dans des interprétations spectaculaires de Verdi : Arturo Toscanini dirigeant le NBC Symphony Orchestra dans l’ouverture de «La Force du destin», en 1943 ; Carlo Maria Giulini à la tête de l’Orchestre et des Choeurs du New Philharmonia dans des captations de 1968 pour la BBC, avec l’ouverture des «Vêpres siciliennes» et le «Stabat Mater» extrait des «Quatre Pièces sacrées» ; enfin deux interprètes mythiques de Verdi : Tito Gobbi, qui fait retentir des airs de «Falstaff» et d’«Otello», et l’inoubliable Maria Callas dans «Le Trouvère», en 1958.
Lundi 21 octobre de 02h10 à 03h00
Arte

Dans tes yeux : Sicile
Réalisateur : Stéphane Gillot, Olivia Buffi …
A Catane, Sophie et Pongo rencontrent Roberto, impliqué dans la lutte contre la mafia ; il invite Sophie à la récolte des oranges puis à la pêche aux anchois.
Lundi 21 octobre de 06h00 à 06h25
Arte
Dans tes yeux : Sienne, Italie
Réalisateur : Pascal Richter …
Sophie s’initie à un événément qui fait vibrer Sienne depuis le Moyen Age : le Palio, une course de chevaux opposant les confréries des quartiers de la ville.
Lundi 21 octobre de 06h25 à 06h55
Arte

Cuisines des terroirs : Volterra
Réalisateur : Caroline Haertel, Mirjana Momirovic …
Dans la province italienne de Pise, les détenus de la prison de Volterra se chargent des repas et, chaque mois, ouvrent leur restaurant, aidés ..
Mardi 22 octobre de 10h35 à 11h15
Arte

Le Couronnement de Poppée (actes II et III)
Monteverdi a composé son «Couronnement de Poppée» à l’âge de 75 ans, même si certains spécialistes lui contestent la paternité de cette oeuvre. Le livret de Busenello s’inspire des «Annales» de Tacite et célèbre les amours de l’empereur Néron et de la courtisane Poppée. Le prologue présente Fortune et Vertu se disputant la primauté sur les humains, et s’inclinant finalement toutes deux devant la suprématie de l’Amour. Néanmoins, l’amour célébré ici n’est ni l’amour idyllique d’Orphée et Eurydice, ni l’amour conjugal d’Ulysse et Pénélope : il s’agit de l’amour dans ce qu’il a de plus absolu, celui qui ne recule pas devant le crime pour parvenir à ses fins…
Jeudi 24 octobre de 02h50 à 04h40
TF1

Giuseppe Verdi et ses grands interprètes
Ce voyage dans le temps permet de redécouvrir des artistes dans des interprétations spectaculaires de Verdi : Arturo Toscanini dirigeant le NBC Symphony Orchestra dans l’ouverture de «La Force du destin», en 1943 ; Carlo Maria Giulini à la tête de l’Orchestre et des Choeurs du New Philharmonia dans des captations de 1968 pour la BBC, avec l’ouverture des «Vêpres siciliennes» et le «Stabat Mater» extrait des «Quatre Pièces sacrées» ; enfin deux interprètes mythiques de Verdi : Tito Gobbi, qui fait retentir des airs de «Falstaff» et d’«Otello», et l’inoubliable Maria Callas dans «Le Trouvère», en 1958.
Jeudi 24 octobre de 05h15 à 06h00
Arte

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.