Le trésor de Naples, les joyaux de San Gennaro : exposition

Carlo Schisano BUSTE DE SAINTE IRÈNE, 1733 argent, cuivre doré H.140 ; L.118 ; P.80 cm Naples, Museo del Tesoro di San Gennaro © Matteo D’Eletto
COLLIER DE SAN GENNARO, 1679-1933
Naples, Museo del Tesoro di San Gennaro
© Matteo D’Eletto

Le Trésor de San Gennaro, c’est comme le Trésor de la couronne d’Angleterre, un ensemble inimaginable de pièces d’orfèvrerie, mais qui possède une histoire propre et des qualités étonnantes.

Mais d’abord, qui était San Gennaro ?

San Gennaro ou Saint Janvier, c’est ce saint persécuté par Dioclétien (III-IVe siècle) et qui est devenu le saint patron de la ville de Naples.
Une curieux et unique dévotion lie le peuple de Naples à leur saint.
Le 13 janvier 1527, un contrat fut signé devant notaire entre les napolitains et San Gennaro, mort 2000 ans plus tôt. Le saint s’y engageait à protéger la ville de la peste et des éruptions du Vésuve. Le peuple s’engageait à entretenir et protéger le trésor qui se constituait.
Autre particularité, le sang de San Gennaro présente la particularité de se liquéfier régulièrement 3 fois par an aux mêmes dates, annonçant ainsi une année sans les catastrophes redoutées.
La pauvre Santa Chiara, également napolitaine, dont le sang se liquéfie également, n’a pas les mêmes dévotions.
Et de fait, la ville fut protégée et le trésor est toujours resté dans la petite chapelle consacrée au saint. Chose unique, le trésor appartient à l’ensemble du peuple napolitain.

L’exposition Le Trésor de Naples

Ce sont les plus belles pièces de ce trésor de San Gennaro que le musée Maillol à Paris présente dans une exposition : Le trésor de Naples, les joyaux de San Gennaro.

Il est difficile de sélectionner les pièces les plus attrayantes ou les plus étonnantes, tant elles sont nombreuses, stupéfiantes et chargées d’histoire.
Tel est le cas, par exemple, du magnifique collier de San Gennaro. Un collier constitué d’émeraudes, de rubis, de diamants, mais aussi de bijoux et d’une broche, autant de dons offerts par de riches notables ou des aristocrates européens, mais aussi provenant de dons plus modestes du peuple napolitain lui-même. Ce collier est donc l’expression même de la dévotion à San Gennaro, dans laquelle se trouve rassemblées indifféremment les différentes classes sociales. On doit admirer aussi l’habileté extraordinaire des orfèvres qui rassemblèrent ces dons hétéroclites en un bijou harmonieux.

Trésor de San Gennaro
BUSTE DE SAINTE IRÈNE, 1733
Naples, Museo del Tesoro di San Gennaro
© Matteo D’Eletto

L’exposition présente également 15 statues en argent massif, comme celle, grandeur nature, de Tobie et l’Ange, par le sculpteur Sammartino et l’orfèvre Giuseppe Del Giudice, en 1797.
Ou comme ce buste de Saint joseph avec l’enfant Jésus, datant de 1690, en argent fondu, battu et ciselé, bronze doré et pierres.

Et comment ne pas rester pantois, devant le buste de sainte Irène, sainte qui détournait les éclairs (on les voit s’enfoncer dans sa main levée) avec cet petit ange qui tient une maqette de la ville de Naples dans laquelle on reconnaît ses édifices les plus célèbres : le castel Nuovo et ses tours rondes, le campanile à étages de l’église du Carmel et le puissant château Saint-Elme. Cet ensemble est l’oeuvre de Carlo Schisano, en 1733.

Vous pourrez découvrir également le précieux reliquaire du sang du martyr, créé en vermeil par des orfèvres angevins au XIVe siècle et sorti tout droit des coffres du Banco di Napoli.

De nombreux crucifix, ciboires, croix, calices vous étonneront par leur décoration d’or, de diamants, d’émeraudes, de corail, de malachite.
L’exposition n’oublie pas de présenter San Gennaro par des peintures, montrant le contexte de Naples, la vie du saint et ses miracles. Notamment, plusieurs tableaux évoquent les éruptions du Vésuve qui ne touchèrent jamais Naples.

Trésor de San Gennaro        croix       mitre

 Naples, Museo del Tesoro di San Gennaro © Matteo D’Eletto

 Le musée Maillol à Paris, une fois de plus, nous surprend par l’originalité de ses expositions et nous ravit par la qualité des oeuvres présentées. Ce trésor de Naples n’était jamais sorti de la chapelle San Gennaro, si ce n’est pour faire une halte à Rome, avant d’entreprendre son voyage pour le musée Maillol.

Cette exposition est un reflet de l’âme napolitaine, pétrie de craintes et de courage. Vous y retrouverez à la fois l’extravagance et la rigueur, l’excès et l’honneur.

Exposition Le trésor de Naples, les joyaux de San Gennaro

du 19 mars au 20 juillet 2014
Musée Maillol
59-61 Rue de Grenelle, 75007 Paris
Métro : Rue du Bac
Bus : 63, 68, 69, 83, 84, 94, 95
Vélib : bd Raspail
Ouvert TOUS LES JOURS, de 10h30 à 19h, même le mardi
Ouvert les jours fériés, 1er et 8 mai compris
Prix d’entrée : 13 €, comprenant les expositions + la visite du musée

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.