Rétrospective Ermanno Olmi

La cinémathèque française organise une grande rétrospective de l’un des cinéastes phares de la “nouvelle vague à l’italienne”, Ermanno Olmi (né en 1931).
A cette occasion, italie1.com propose des invitations gratuites aux premières personnes qui le demanderont en ligne. N’oubliez pas de noter votre adresse postale pour l’envoi des billets.

Rétrospective Ermanno OlmiErmano Olmi

Il fut l’un des premiers cinéastes à filmer le monde du travail, les petits gestes quotidiens, les bruits anodins qui prennent alors une dimension esthétique et narrative.
Cet intérêt pour le quotidien peut se comprendre au regard de son vécu et de sa philosophie de vie.
L’homme peine au travail, les accidents le mutilent mais en même temps, il façonne son destin et son évolution. Résolument moderne, Ermanno Olmi filme aussi bien lignes à haute tension que raffineries, édifices urbains, usines, etc. Ces monstres de béton et de fer bousculent et tuent les hommes. Au-delà même, c’est la société qui broie les hommes (Un certo giorno = Un certain jour, 1969).
Mais en même temps, les hommes transforment peu à peu le monde.
Il met parfaitement en valeur son humanisme dans des films comme Il villagio di cartone = le village de carton, 2011.
Ermanno Olmi filme aussi bien la bourgeoisie en crise (Lunga vita alla signora ! = Longue vie à la Signora, 1987) que les paysans malheureux (L’albero degli zoccoli = L’Arbre aux sabots, 1978, palme d’or à Cannes ), aussi bien l’immobilisme du pouvoir que le progrès qui avance, un progrès libérateur mais aussi qui fait fi les valeurs (Il mestiere delle armi = Le métier des armes, 2001).
Ermanno Olmi propose aussi des films étonnants, comme ce film sur Jean XXIII, E venne un uomo = Et vint un homme, 1965 ou cet autre, épique, Cantando dietro i paraventi = Chantant derrière les paravents, 2003).
On doit à Ermanno Olmi, à travers ses longs métrages, courts métrages ou documentaires, une nouvelle approche cinématographique et un nouveau regard sur le monde.

Programme de la rétrospective Ermanno Olmi

Les films projetés

Au total, la cinémathèque prévoit de projeter une trentaine de films longs métrages et autant de films documentaires qu’on a tendance à moins bien connaître. Ce sera donc l’occasion unique de revoir les films d’Ermanno Olmi et de découvrir ses chefs d’oeuvres insoupçonnés.

Conférence sur Ermanno Olmi

Conférence le jeudi 26 février 2015 à 19h
« Qui êtes-vous… Ermanno Olmi ? » par Sergio Toffetti
L’auteur, entre autres, de Un’ altra Italia, pour une histoire du cinéma italien, nous exposera sa conception de l’oeuvre d’Erammno Olmi en nous donnant des clés de lecture, avant d’aborder la rétrospective.
A la suite de cette conférence, sera projeté le film Les Fiancés (1963).

Infos pratiques de la rétrospective Ermanno Olmi

du 25 février au 17 avril

La Cinémathèque
51 rue de Bercy
Paris 12e
M° Bercy Lignes 14 et 6
Fermeture le mardi

Site officiel de la cinémathèque française

Ermano Olmi à la cinémathèque française

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.