Les églises habitées

A l’origine, lieux de culte, elles ont ensuite étaient habitées.
Parfois, l’autel (à droite sur l’illustration ci-contre) était transformé en cuve à vin, par nécessité vitale.
On versait le raisin dans l’autel-cuve et on le foulait. Le jus de raisin était récolté par les orifices, visibles sur la photo.

On y filait la laine.
Les nombreux trous qu’on distingue sur les parois des murs (photo précédente) servaient à y emmancher les fuseaux avec lesquels les habitants filaient la laine. A force de filer, les trous s’agrandissaient et devenus inutilisables. On en pratiquait d’autres à côté.

Share

Autres propositions en Italie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.