Pages Navigation Menu
Categories Navigation Menu

Chioggia petite Venise

Chioggia a été fondée par les étrusques, connus sous le nom de Clodia à l’époque romaine. Les invasions des Huns (452), puis des Lombards (568) ont poussé les habitants de la terre ferme à se réfugier dans la lagune, celle de Venise, à Torcello, et celle de Chioggia.

Elle fut saccagée par les francs de Pépin le Bref (810), puis par les austro-hongrois (902).
Elle devint vénitienne au 11e siècle.

Chioggia

Connue pour sa production de sel, elle devint l’enjeu de grands affrontements entre les gênois et les vénitiens, affrontements connus sous le nom de “guerre de Chioggia” (1379-1380).
Une longue période de décadence allait s’en suivre.
Occupée par les français, puis par les autrichiens, les habitants de Chioggia, les chioggiotti, se soulevèrent. Cette révolte fut connue sous le nom de “Soulèvement du Christ” (1800) et dura jusqu’en 1849, pour rejoindre le giron de l’Italie.

Chioggia est de nos jours une ville de 53000 habitants. Elle a su préserver son centre historique trés marqué par l’influence vénitienne. C’est une ville de pêcheurs aux traditions séculaires.

Mais ce passé encore si présent ne doit pas faire oublier l’autre Chioggia, appelée Sottomarina, la ville balnéaire, trés animée qui recèle des kilomètres de plages de sable fin.

Le Canal Vena à Chioggia

Canal Vena à Chioggia

Le canal Vena constitue la principale artère maritime de la ville.

La pescheria de Chioggia est très typique. Les pêcheurs vendent toute sorte de poissons, depuis 4h du matin aux grossistes et commerçants. Ces mêmes commerçants vendent ensuite aux particuliers.

Pescheria de Chioggia

La porte de la Pescheria (à gauche du pont sur la photo) est entourée d’un beau bas-relief, dû au padovan Amleto Sartori.
La pescheria est un lieu que nous vous conseillons de visiter, pour ressentir l’ambiance locale très familiale de Chioggia.

 

La cathédrale de Santa Maria Assunta renferme des oeuvres de Palma le Jeune et de Cima di Conegliano.

 

Le Stendardo de Chioggia est une statue de 1713, représentant 3 personnages qui supportent un mât.
Les chioggiotti les ont appelés Menegheto, Nane et Filippo.

 

L’église de San Francesco était autrefois dédiée à Saint Christophe. Elle fut remaniée en 1454, puis 1743.  A l’intérieur, fresques de l’école de Tiepolo, par M. Schiavoni. Statue de la Vierge par A. Bonazza.

Le musée de la lagune Sud

Le musée de la lagune sud est situé dans l’ancienne église San Francesco fuori le mura, au bout du corso del Popolo. C’est un musée archéologique et ethnographique. L’histoire de la lagune est explqiuée par des cartes et objets divers depuis l’époque romaine. La partie ethnographique traite des coutumes locales se rapportant à la mer, aux chantiers marins, aux objets de la vie courante et propose de nombreuses et magnifiques maquettes, peintures votives, etc…

Chioggia Sottomarina

Quel contraste avec le centre historique de Chioggia.
La plage est longue de 6 kilomètres et bénéficie souvent d’une petite brise légère des plus agréables. La ville est parfaitemetn aménagée pour les touristes, rues animées aux commerces nombreux.
On y pratique tous les sports nautiques et la plongée.


Un avis

  1. Nous avons adoré la visite de cette ville très vivante, la zone des bateaux de pêche est impressionnante et remarquable le matin quand les chalutiers rentrent

Merci de NE PAS POSER DE QUESTIONS ICI mais sur le FORUM ITALIE svp

PAS DE QUESTIONS ICI mais sur le forum ↑                 Laissez un commentaire ↓

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.