Promenade sur les lacs d’Orta et lac Majeur

Petit compte rendu de séjour sur le Lac Majeur et le Lac d’Orta par Marie Cochet-Chancerel

Lundi 14 juin:
Départ de Grenoble, tunnel du Fréjus, autoroutes, temps gris, travaux, ralentissements, et vers 15 heures, nous sommes sur le lac d’Orta. Un bref tour à pied, il fait froid, il pleut, nous reprenons la route, décidés à revenir le surlendemain.
Arrivée à Stresa, accueil très courtois à l’hôtel ELENA.
Jolie et grande chambre sur la place principale de Stresa.

Le confort est parfait, nous nous installons puis, bien couverts et munis de parapluies nous partons pour la passegiata.
C’est beau le lac Majeur, même sous la pluie!

On aperçoit les îles Borromées, nous irons les visiter le lendemain.
Le longolago est ponctué de palaces luxueux, nous entrons admirer lustres et meubles somptueux dans le hall de l’un d’eux, les jardins sont un peu tristes, ils attendent le soleil…

La pluie cesse à la nuit tombée, nous repartons sur le lungolago, puis revenons sur notre place animée par les bars et restaurants, jusqu’assez tard.
L’hôtel fait des panini, par contre ses glaces sont sans aucun intérêt. Il y a une bonne gelateria en face.

Mardi 15 juin:
visite des îles Borromées, (billet cumulatif pour les trois îles, 16€ en mai 2007) nous commençons par la Bella, elle porte bien son nom, palais et jardin sont de toute beauté, mais je trouve tout cela froid, c’est une île-palais-jardin, sans vie…. l’Isola Madre, c’est un jardin botanique magnifique, animé par le ballet des paons bleus et blancs, le “château” a beaucoup de charme, je préfère cette île!
Reste celle des pêcheurs! catastrophe! nous y arrivons à midi, c’est l’enfer! ça sent le graillou, les touristes se pressent dans les ruelles, les boutiques de souvenirs semblent avoir colonisé tous les rez-de-chaussée, nous fuyons, pensant revenir en fin de journée et comme le temps est trop couvert pour prendre le téléphérique qui monte au jardin d’Alpino, nous changeons d’avis, nous partons pour Baveno, petite ville tranquille un peu au nord de Stresa. Visite de l’église, baptistère curieux, promenade dans les ruelles très pentues, on prend le temps d’admirer de belles villas là aussi au bord de l’eau, et retour à Stresa.
Dîner, passegiata.

Mercredi 16 juin:
départ pour le lac d’Orta, juste aperçu le jour de l’arrivée, le temps est revenu à de meilleures intentions.
Nous allons saluer la colossale statue de Charles Borromée sur les hauteurs d’Arona (sud de Stresa).
Orta San Giulio est une vraie perle sur ce petit lac très confidentiel, les ruelles tôt le matin sont fraîches et propres, la foule n’est pas encore arrivée! Un petit bateau nous mène en quelques minutes dans l’île éponyme. La basilique, principal monument de ce “mouchoir de poche” mérite la visite qui en principe se prolonge par le tour de l’île par la “rue du silence”…sauf que ce matin-là, des enfants en voyage scolaire ont un peu dénaturé le silence….bon, rappelons nous notre enfance)
Nous réussissons à les semer pour terminer notre tour tranquillement….Retour sur la terre ferme, grimpette jusqu’à Santa Maria Assunta le long d’une rue bordée de très belles maisons.
Pique-nique dans un petit chemin, assis sur un muret de pierre.
L’après-midi, nous reprenons la route vers le nord pour retrouver les rives du lac Majeur. Nous faisons une bonne pause à Cannobio, village beaucoup moins encombré de bus et de touristes que Verbania où nous n’avons pas trouvé de parking (il est environ 15h)
Café au bord de l’eau, église de la Pieta à visiter, ruelles pentues, belles maisons de pierres….
Petit tour en Suisse pour remplir la gamelle de Totoche (réservoir de la voiture)
Dernière passegiata à Stresa après dîner pique-nique (le temps s’est bien amélioré)
Nous avons visité les deux îles-jardins dans de bonnes conditions météo, j’ai regretté pour celle des pêcheurs, j’ai eu l’impression de me retrouver à Sirmione un dimanche de juillet, quand on ne peut pas mettre un pied devant l’autre sans se retrouver avec la pizza ou la glace du voisin sur le T-shirt

Je reconnais que “géographiquement” ce lac est splendide, la neige retombée en quantité sur le Mont Rose ajoutait encore à la beauté des lieux.
Mon côté “pollice verde” a apprécié aussi la variété des espèces et la qualité des jardiniers

J’ai oublié de signaler une pause à Intra aussi, après Baveno sur la route vers le nord du lac Majeur, belle église et quelques rues animées.

Article de Marie Cochet-Chancerel

Dormir autour du Lac Majeur

Trouvez votre hôtel appartement villa BnB en Italie
Réservez pass, concerts, transports, visites en Italie
Guides audioguides cartes routières plans des villes

Visiter le Lac Majeur
Le Lac Majeur
Les îles Borromées
Verbania
Villa Taranto à Verbania Pallanza
Baveno sur le Lac Majeur
Santa Caterina del Sasso sur le Lac Majeur
Iles de Brissago
Promenade sur les lacs d’Orta et lac Majeur

Share

Autres propositions en Italie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.