Mozia sur l’île San Pantaleo

Mozia île San PantaleoL’île de San Pantaleo

Située à l’ouest de la Sicile, dans la lagune du Stagnone , cette île est une ancienne colonie phénicienne. Elle fut tour à tour l’objet de convoitises des carthaginois, des romains et de Syracuse.

Elle était densément peuplée à l’époque antique. La ville de Mozia (ou Mothia) couvrait presque entièrement l’île. Mais les informations manquent sur son développement. Il semble que sous la domination romaine, elle fut abandonnée.

Les fouilles de Mozia

Dés le XVIIIe siècle, les archéologues s’intéressèrent à cette île redevenue sauvage, à vocation agricole, où on cultivait la vigne.

Des fouilles furent entreprises durant les dernières années du XVIIIe siècle et au cours du XIXe siècle. On découvrit alors des oeuvres d’art et de nombreuses constructions, comme le sanctuaire de Cappiddazzu, la Maison des Mosaïques (un sanctuaire phénicien et carthaginois avec deux mosaïques représentant des animaux imaginaires), la chambre des amphores (un entrepôt d’amphores à demi enterrées), le sanctuaire de Tophet où l’on sacrifiait des animaux et des êtres humains, peut-être des enfants, au dieu Baal Hammon, etc.
On découvrit aussi le port carthaginois.
A mesure que les fouilles avançaient, on découvrit de nombreuses habitations, un quartier d’artisans potiers, des fortifications. Il semble que toute l’île fut entièrement habitée.

Mozia appartient de nos jours à la fondation archéologique Whitaker. Les fouilles sont toujours en cours.

Au centre de l’île, un petit musée archéologique où l’on peut admirer un très bel éphèbe, des masques et divers objets provenant des fouilles de Mozia.

La route de Mozia au continent

Depuis la porte du nord, une route reliait l’île au continent sur 1,7km. Elle avait 7m de large. Construite au VIe siècle, elle était pavée de grosses pierres et rejoignait le promontoire de Birgi. Mais, depuis 1971,  la montée du niveau des eaux à recouvert cette route étonnante.

minimoyenphotowiki1458Informations pratiques sur Mozia

Il suffit de quelques minutes de bateau pour rallier l’île de San Pantaleo.
Départ toutes les 30mn, entre l’aéroport de Trapani et Marsala.

L’île se visite en partie, ainsi que le petit musée archéologique.
Musée ouvert de 9h à 12h45, puis de 14h à 18h45 en été. Fermeture avancée en dehors de l’été.

Tarif : Comptez quelques euros pour la traversée + quelques euros pour l’île

Mes conseils pour la visite de San Pantaleo

Cette visite intéressera les personnes qui disposent de connaissance historiques ou archéologiques. Prévoir un chapeau, un pique-nique et de l’eau.

Share

Autres propositions en Italie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.