Panarea dans les îles éoliennes

Dans les îles éoliennes, Panarea est à 2 heures et demie en aliscafo de Milazzo (4 départs par jour en général, le premier avant 8 heures et retour avec départ de Panarea avant 18h).

L’île est tout simplement un ancien volcan dont elle a conservé la forme conique. Elle possède un côté qui s’élève en pente douce au niveau de la mer puis se redresse et un côté plus abrupt.

Cette île minuscule est avec Stromboli une des plus éloignées des îles Eoliennes. Mais en raison des facilités naturelles, elle est devenue en 15 ans un lieu de tourisme de luxe, avec des hôtels VIP à plusieurs centaines d’€ la chambre/suite. Pour autant, on peut trouver désormais des hébergements plus abordables.

Ce côté très préservé s’explique aussi par l’interdiction des voitures. On ne circule qu’en 2 roues et les 4 roues autorisées sont les min-voitures de golf qui servent de taxis.

Panarea ressemble par bien des aspects à Capri, en miniature.

On aborde sur le port où se situent commerces et restaurants mais la seule mini plage de sable fin se situe de l’autre côté. Il faut donc prendre un mini taxi, une dizaine d’€, car il faut facilement plus de 40 minutes pour atteindre la plage dans des rues escarpées. Les chauffeurs de taxi roulent comme s’ils étaient en Ferrari. Il faut avoir le coeur accroché !

La plage est un vrai paradis : eau turquoise à 28°où les barques, voiliers et yachts mouillent paresseusement.

Le centre de l’île est montagneux et se prête donc parfaitement à la randonnée (prévoir de bonnes chaussures ! ) pour découvrir les vestiges préhistoriques.

 

Share

Autres propositions en Italie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.