Pages Navigation Menu
Categories Navigation Menu

Histoire du Piémont

Aux 4e-5e siècle av. J-C., les Taurisci ou Taurini étaient établis dans la région du Piémont. Turin doit son nom à cette tribu.
Alliés des Romains, ils subirent néanmoins l’invasion des troupes d’Hannibal et la destruction de leurs villes.
Octave Auguste fonda Augusta Taurinorum en 28 av. J.-C., sur l’actuel emplacement de Turin et réorganisa la région en la divisant entre région Transpadane et région Ligure.

Elle fut régulièrement envahie par les Erules, les Ostrogotes, les Byzantins et les Lombards (568). Egalement par les Francs (773). Le région devint territoire indépendant (jusqu’en 1091), puis éclatée en diverses seigneuries.
Le Piémont fut fragmenté par les dominations des marquis de Montferrat (actuelles Asti et Alexandrie), des Visconti de Milan (Novare et Vercelli) et par les Savoyards dans le reste de l’actuelle région.
En 1248, Thomas II de Savoie s’y établit et la dynastie des Savoie développa la ville, universistés, châteaux et palais.

Il redevint français en 153, mais la paix de Câteau-Cambrésis (1539) céda quelques provinces à Emmanuel Philibert de Savoie.

A la mort du marquis de Monferrat, en 1631, les Savoyards réussirent à prendre possession des territoires. Le Duché de Savoie devint le royaume de Sardaigne.

Au 17e sicèle, ce sont les espagnols qui occupèrent la ville, aidés par les français.
Au 18e siècle, rétablissement des Savoie. L’organisation de l’agriculture et le développement des voies de communication (cols du Saint Bernard, Col du Mont Cenise) favorisant le commerce avec la France, la Suisse et la Lombardie permit un trés grand développement de la région.
En 1802, le Piémont devint un département français, grâce aux victoires militaires de Napléon.

Dés le 18e siècle,

La Révolution Française, puis l’empire napoléonien vit l’occupation française.

C’est au 19e siècle, depuis Turin, que s’est forgée l’unité du royaume d’Italie, dont Turin fut capitale, durant 4 ans.

En 1831, avènement du roi Charles-Albert et début du Risorgimento. Fondements de l’unité italienne avec la création du Conseil d’état et de grandes écoles, réformes de l’administration et du Code Civil, promulgation de la Constitution.
En 1861 (le 14 mars), création du royaume d’Italie, dont Turin devint la capitale, jusqu’en 1865.

Depuis, l’histoire du Piémont se mêle à l’histoire de l’Italie. Rappelons pour mémoire, les luttes apres et sanglantes des résistants italiens, durant le deuxième guerre mondiale.

Forte expansion économique jusqu’en 1975. Fiat est fondée en 1899. Malgré quelques troubles politiques liés à une recession économique, Turin est demeurée l’une des villes industrielles, historiques et politiques de premier plan, en Italie.

Share

Autres informations qui peuvent vous intéresser



VOS QUESTIONS SUR LE FORUM ITALIE, svp

Votre avis (pas de questions, svp) ↓

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.