Bibliothèque Ambrosiana à Milan

La bibliothèque Ambrosienne du nom de l’évêque patron de Milan, Ambroise recèle des trésors inestimables.
Elle fut fondée par le Cardinal Borromeo comme lieu de culture et d’études et fut une des premières à être ouverte à la lecture publique (1609).
Des codex en langues grecque, latine, vulgaire mais aussi orientales furent ainsi recueillis en ses murs. Les plus grandes insitutions religieuses comme le Monastère de Bobbio donnèrent leurs manuscrits mais des bibliophiles avertis de la Renaissance firent aussi don de leurs collections.
Il est difficile de citer tous les chefs-d’oeuvre de cette Bibliothèque: unique fragment du 5è s. de palimpseste d’une pièce du comique latin Plaute, un Virgile annoté par Pétrarque, les écritures de Piero della Francesca, Machiavel, Galilée, des incunables (le Decameron de Boccace, Venise, 1471).
Mais la Bibliothèque abrite aussi des dessins de Raphael et de Léonard de Vinci (de son époque ingénieur, avec ses extraordinaires machines de guerre). Les peintures sont aussi exposées dans la partie Pinacothèque: la Madonne du Pavillon de Boticelli, l’Adoration des Mages du Titien, le Feu et l’Eau de Brueghel.
Cet extraordinaire lieu de culture fut endommagé en 1943 par les bombardements et la réorganisation des salles a duré jusque dans les années 1990.

Bibliothèque ambrosiana
Piazza Pio XI, 2
Milan

Du lundi au vendredi, de 9h à 17h
Fermé les jours de fêtes et du 23 décembre au 6 janvier + fermeture estivale : dates variables

Site officiel de la bibliothèque ambrosiana

Share

Autres propositions en Italie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.