Pages Navigation Menu
Categories Navigation Menu

Art des jardins italiens

2L’art des jardins italiens, surtout du Nord de l’Italie, a donné naissance aux jardins à la française. Plusieurs tendances ont fait évolué le jardin à travers le temps et l’espace.
Les jardins Renaissance sont nés en Italie du Sud. Rome possédait d’extraordinaires jardins, antérieurs aux jardins florentins.
Art des jardins italiensMais, c’est Florence qui fusionna “le décor végétal napolitain et l’imaginaire romain”, jusqu’à imposer un style : le jardin à l’italienne.

L’art des jardins italiens

On reconnait ce style dans

  1. l’ordonnancement des végétaux
  2. la présence de l’eau reposante
  3. et de la pierre des statues à l’antique.

Les jardins ne sont pas seulement un décor autour d’une maison. Les végétaux dessinent des parterres géométriques, les allées aux perspectives fuyantes ou s’ouvrent sur le paysage alentour, faisant de ce paysage, un élément esthétique du jardin. La symétrie, l’ordre et les proportions s’appuyent sur la science géométrique. La perspective devient prioritaire, rendant essentiels les plans dégagés, visibles de la maison ou d’une esplanade.

La statuaire et l’art des jardins italiens

La technique du jardin est devenue un art. La statuaire est intégrée au décors végétal, élevant l’âme vers la beauté suprême et fait de l’homme, un demi-dieu créateur.

La nature se reconnait dans l’ordre que l’homme lui impose.

L’eau dans l’art des jardins italiens

En cascade, chute d’eau contrôlée, jets d’eau, l’eau, arrachée à la pesanteur, est une illustration de la physique maîtrisée par l’homme. L’eau, c’est elle qui parcourt et lie les mondes minéral, végétal et animal, pour se déverser dans les bassins du jardin. Mais cette eau finit immanquablement dans les grottes obscures et mystèrieuses.

Les grottes des jardins italiens

Là, elle devient plus sage sous le règne du minéral : pierre ponce évocatrice des feux souterrains, cristaux de roche (Pratolino) évoquant les richesses de ce monde intérieur, coraux et coquilles. Un monde minéral peuplé de chimères, sphynges, monstres, sirènes et autres créatures de l’étrange : les grottesche (grotesques). En même temps, ce monde imparfait porte l’empreinte de la raison humaine, en la présence d’automates.

Les jardins florentins sont une technique, une philosophie.

Mieux même, un art de vivre…

Share

Autres informations qui peuvent vous intéresser



VOS QUESTIONS SUR LE FORUM ITALIE, svp

Votre avis (pas de questions, svp) ↓

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.