Pages Navigation Menu
Categories Navigation Menu

Palerme ou Palermo

Palerme, ou Palermo en italien, se situe au Nord de la Sicile. La ville est enchâssée entre mer étincelante et collines, dans le fabuleux golfe de la Conca d’Oro (la Conque d’Or), entre le Cap Zafferano et le monte Pellegrino.

Palerme Palermo

 

Palerme, la capitale sicilienne

Palerme possède de nombreux immeubles modernes et des quartiers pauvres, comme toutes les grandes villes. Mais c’est surtout les vestiges de son passé qui attirent de très nombreux visiteurs.

Visiter Palerme

De nos jours, Palerme est une ville très vivante, il n’est qu’à se rendre aux marchés de la ville ou dans les rues, le soir, à la fraîche. Elle est également particulièrement appréciée des amateurs d’histoire et d’art. Le tourisme est devenue une source économique appréciable pour les palermitains.

L’arrivée par la mer demeure inoubliable. Palerme est une ville de contrastes. Il faut voir les édifices et les musées que nous signalons en colonne de droite, comme

• La cathédrale Notre Dame de l’Assomption à Palerme
• Musée national archéologique de Palerme
• Galleria regionale della Sicilia, Palazzo Abatellis, Palerme
• Teatro Massimo
• Autres merveilles de Palerme
• Le Palais Gangi
• La fontaine delle Vergogne
• L’église Santa Caterina
• Palais de Chiaramonte
• Le jardin Garibaldi
• San Cataldo
• Le Parc de la Favorite

Histoire de Palerme

Ce sont les phéniciens qui auraient bâti la ville, vers le VIIIe siècle av. J.-C. Elle devint un port carthaginois puis fut conquise par les romains en 245 av. J.-C. Mais son histoire fut toujours mouvementée, passant tour à tour sous la domination carthaginoise, puis romaine au VIe siècle.

Influence musulmane à Palerme

Du IXe au XIe siècle, les musulmans se rendirent maître de Palerme et imposèrent, entre autres, un style architectural qui laissera un profonde empreinte sur la ville et développèrent l’économie de la région.

Influence normande à Palerme

Ce fut ensuite le tour des Normands de conquérir la cité, durant un siècle, du XIe à la fin du XIIe siècle. De nombreux édifices témoignent encore de la grandeur de cette époque.

Les vêpres siciliennes

La ville comptait des habitants issus de différentes contrées. Elle passa aux mains de Frédéric II de Hohenstaufen, puis de Charles d’Anjou. Les français s’installèrent à Palerme à une époque de grandes rivalités entre les Guelfes (partisans du Pape) et les Gibelins (partisans du Saint Empire Romain Germanique). Les français, commettant de nombreuses exactions en Sicile, furent décimés lors d’une révolte populaire, le mardi de Pâques 31 mars 1282, qui prit le nom de Vêpres siciliennes.

Influence espagnole à Palerme

Ce furent les espagnols, plus précisément les aragonais de Pierre III d’Aragon, puis les Bourbons (d’Espagne) qui devinrent maîtres de Palerme. De nombreux monuments furent édifiés qui ornent encore la ville de nos jours. Palerme se développait mais fut frappé par la peste.

En 1734, la ville fut assujettie au Royaume de Naples. Elle perdit son hégémonie et périclita.

Palerme unifié au Royaume d’Italie

Dans la deuxième moitié du XIXe siècle, la ville fut conquise par Garibaldi et, dés 1860, rejoignit le nouveau royaume dirigé par la Maison de Savoie. Elle devint capitale de la Sicile. Elle put à nouveau se développer, grâce à sa situation exceptionnelle, son port (créé par les phéniciens), sa culture d’agrumes (implantée par les arabes). Elle devint une cité attractive, notamment grâce à son coeur de ville baroque (dû aux espagnols).

Palerme de nos jours

Néanmoins, l’activité économique a diminué, notamment à cause des bombardements de la guerre 39-45. La ville tire ses ressources principalement du tourisme.

Share

Autres informations qui peuvent vous intéresser



VOS QUESTIONS SUR LE FORUM ITALIE, svp

Votre avis (pas de questions, svp) ↓

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.